Bébé ne dort jamais ! Au secours – Idées, Conseils

A partir de 6 mois environ, votre bébé va dormir de moins en moins dans la journée. Par contre, son temps de sommeil nocturne va augmenter, passant d’environ 9 heures vers l’âge de 3 mois à 12 heures entre 6 mois et 1 an. La durée de ce sommeil varie selon les enfants. Il y a les petits et les gros dormeurs.


Si votre tout-petit est éveillé plus souvent que la plupart des autres bébés. Ce manque de sommeil semble le fatiguer. Il est irritable pendant la journée et pleure souvent. De votre côté… vous êtes épuisée ! Les conseils ci-dessous  sont pour vous.

 

Ce qu’il faut faire

Repérez bien ses signes de fatigue : il peut se frotter les yeux, avoir les arcades sourcilières rouges, sucer son pouce… Et dès que ceux-ci se manifestent, ne tardez pas à le mettre au lit. Ne le prenez pas dans vos bras pour qu’il s’endorme. Cela l’empêcherait de développer des stratégies pour trouver seul le sommeil s’il se réveille. Dans sa chambre, placez son berceau face à la porte, le tour de lit côté mur. Votre nourrisson doit pouvoir regarder autour de lui.

Il se réveille souvent

Pendant la sieste comme pendant la nuit, votre tout-petit se réveille souvent. Alors qu’il s’est endormi depuis peu, vous l’entendez s’agiter ou parfois pleurer. Ces petites manifestations sont souvent dues à la difficulté de passer d’un cycle de sommeil à l’autre. En réalité, il ne se réveille pas complètement.

Ce qu’il faut faire

Surtout ne le réveillez pas en le sortant de son lit pour le prendre dans vos bras. Ne lui proposez pas de biberon non plus. Entrez doucement dans sa chambre pour vérifier que tout va bien et posez une main sur lui pour l’apaiser. Vous éviterez ainsi de le réveiller complètement et d’avoir ensuite encore plus de difficulté à le rendormir.

Il pleure beaucoup le soir

Dès la fin de l’après-midi, les larmes de votre tout-petit commencent à couler et ne s’arrêtent plus. Il est inconsolable. Ces « pleurs du soir » correspondent à une phase normale d’hyperactivité. Grâce à eux, votre bébé décharge l’anxiété accumulée dans la journée. Ce qu’il faut faire. Favorisez tout ce qui peut l’amener à s’apaiser : donnez-lui un bain, créez un espace de lumière douce, faites-lui écouter une berceuse… Couchez-le dans son lit et s’il continue à pleurer, allez le voir, parlez-lui doucement, mais ne le prenez pas dans vos bras, l’important est qu’il sente que vous êtes à ses côtés.

 

Afin qu’il fasse la différence entre le jour et la nuit, «parlez-lui doucement durant la nuit et plus fort en journée. Ne laissez aucune lumière dans sa chambre le soir. Avant 2 ans, les enfants n’en ont pas besoin, la peur du noir ne se manifeste pas avant cet âge. Veillez aussi à ne pas diminuer la luminosité lors des siestes en journée»

Réponses

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+